Le média au coeur de l’éducation à l’ère du numérique

 

Difficile de parler d’éducation et de numérique au Québec sans présenter l’École branchée, le média sans but lucratif qui forme et informe les acteurs du milieu pour les aider à relever les défis de l’enseignement à l’ère du numérique. Portrait d’un incontournable du paysage « edtech » québécois depuis vingt-cinq ans.

L’École branchée, retour sur la naissance du média de référence des enseignants


C’est en 1996 que Clément Laberge et André Girard, respectivement enseignants au secondaire et au cégep, lancent le site l’Infobourg de l’éducation et la « Carte de l’infobourg », sa version papier. L’objectif est simple : répertorier les initiatives numériques au Québec, les faire connaître et les mettre en réseau.

 

 

Très rapidement, l’initiative se structure avec la parution régulière d’un magazine, qui prendra le nom d’École branchée par la suite, et la création de l’entreprise Septembre Media qui est rachetée en 2000 par De Marque. De nouveaux services voient alors le jour tels que SCOOP! en 2004, qui depuis offre aux enseignants des parcours d’apprentissage numériques « clés en main » qu’ils peuvent utiliser avec leurs élèves et qui sont créés dans une optique de pédagogie active s’inspirant de l’actualité.

 

L’année 2012 marque un tournant. L’École branchée prend son envol et devient un OSBL indépendant, avec Audrey Miller à sa tête. Alexane (jusqu’en 2020), Maxime, Maryline et Stéphanie, puis Martine et Laurie, tous des passionnés, ont rejoint l’équipe et partagent une seule et même ambition : favoriser la réussite de tous les apprenants en accompagnant les enseignants à développer les meilleures pratiques pédagogiques, notamment en lien avec le numérique.

Une partie de l’équipe de l’École branchée en 2019.

Un peu de folie est nécessaire pour faire un pas de plus.

Cette citation de Paulo Coelho résume parfaitement l’état d’esprit qui caractérise l’École branchée. Preuve à l’appui, le lancement du CréaCamp, un concept de journées de formation continue qui propose aux enseignants venus de partout de se rassembler afin de découvrir ou d’approfondir ensemble des outils et approches pédagogiques en étant guidés par un facilitateur. Ce qui ne devait être qu’une expérimentation en 2017 est devenu en quelques années un incontournable du milieu avec plus de 600 participants chaque année et la possibilité de mettre sur pied un CréaCamp sur mesure spécialement pour une équipe-école.

Un CréaCamp en action : du fun et du sérieux!

 

Des exemples de la sorte, il y en a plein comme les Rendez-vous pédagogiques, qui mettent en lumière des acteurs inspirants du milieu à travers des entrevues vidéo, ou encore l’offre de l’École branchée pour aider les écoles à accompagner les familles.

L'École branchée, bien plus qu’un média, un provocateur de (dé)clics!

 

Leadership, créativité et innovation, tels sont les maîtres mots qui incarnent la philosophie de L’École branchée, qui est devenue aujourd’hui l’un des sites de veille en éducation les plus fréquentés du Québec (plus de 2 millions de pages vues en 2020-2021) et un partenaire de choix du MEQ dans le cadre du Plan d’action numérique (PAN).

Au-delà de ces accomplissements, Audrey Miller nous partage que ce qui la rend la plus fière : « ce sont les étoiles que l’École branchée a su (re)mettre dans les yeux d’enseignant(e)s en leur faisant réaliser les possibilités offertes par le numérique pour leur profession ». Leur prochain défi? Réussir le développement d’une nouvelle offre destinée à la communauté anglophone pour continuer d’accompagner encore et toujours mieux toute une nouvelle génération vers une éducation où humain et numérique vont de pair.

Quelques informations clés

  • Date de création : 1996
  • Équipe : 6 personnes passionnées et un réseau de proches collaborateurs que vous pourriez rejoindre ;)

  Les services phares:

Pour rester connecté.e à l'École branchée :

D'autres récits à venir!

Envie de partager aussi votre histoire? info@edteq.ca.

Découvrez nos membres!